Charpente

LES DISPOSITIFS D’ANTI-FLAMBEMENT ET DE CONTREVENTEMENT

Afin de permettre aux charpentes industrialisées de reprendre les efforts dus aux charges de toiture (tuiles, liteaux, etc.), aux charges climatiques (vent et neige) et aux éventuels séismes, il convient de mettre en œuvre des dispositifs d’anti-flambement et de contreventement. Le dispositif d’anti-flambement, comprimé par le poids de la couverture et du plafond, évite la déformation des éléments composant les charpentes. Les arbalétriers, qui subissent des gros efforts axiaux de compression du fait de leur faible épaisseur, vont se déformer latéralement. Les liteaux seuls ne peuvent pas assurer le rôle d’anti-flambage, des pièces de bois seront alors disposées perpendiculairement aux entraits et aux arbalétriers. Le dispositif de contreventement stabilise la charpente contre les effets du vent, appliqués sur les pignons et qui s’exercent parallèlement au faîtage. Les éléments de contreventement sont réalisés avec des lisses en bois clouées sur les différents éléments de charpente. Elles permettront de constituer des assemblages triangulés avec les fermettes industrialisées et donc indéformables.

Tout travaux de charpente traditionnelle et industrielle

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations ou demander un devis